Association Eau Douce

Questions

Questions fréquemment posées :

Peut-on apprendre à nager à tout âge ?  

Sur le plan physique, il n’y a pas de limite d’âge dès lors que vous êtes en bonne santé. Pour préserver votre capital santé, votre médecin sera le premier « prescripteur » d’une activité physique en rapport avec votre âge : la natation apparait comme une discipline sportive souvent recommandée car elle permet de ménager os et articulations, de travailler le souffle, de maintenir la tonicité musculaire. Elle peut être adaptée au niveau de chacun y compris dans les phases d’apprentissage.

Sur le plan psychologique, on peut apprendre à tout âge. L’adulte a une approche plus « intellectuelle » qui lui donne l’impression d’apprendre moins vite qu’un enfant. L’enfant apprend en jouant. La notion de peur est moins rencontrée chez eux du fait de cette approche ludique. La peur ressentie par l’adulte  constitue un frein car il raisonne à chaque nouvelle situation inconnue. Petit à petit, le stress lié à l’inconnu (qui est la simple expression de l’instinct de survie) est contrôlé et permet à l’adulte de se libérer intellectuellement pour s’investir et profiter pleinement des sensations agréables ressenties dans l’eau.

Y a t-il des contre-indications à la pratique de la natation ?

Il existe en effet quelques contre-indications absolues à la pratique de la natation mais elles sont peu nombreuses en comparaison des indications à sa pratique…

Les contres indications les plus courantes sont : les affections cardiaques graves, les problèmes ORL (oreilles, nez, gorge), les problèmes ophtalmologiques (conjonctivite, kératites), les lésions cutanées récurrentes.

 

Y a t-il des indications pour la pratique de la natation ?

Certaines pathologies n’excluent pas la pratique de la natation au contraire.

Voici quelques exemples :

  • L’obésité.

L’absence de pesanteur bénéficie aux personnes en excès de poids. La natation permet de travailler en douceur muscles et articulations.

  • Le diabète.

La natation fait partie des activités physiques qui préviennent et qui sont souvent prescrites comme traitement de cette maladie.

  • L’asthme.

Le travail sur la respiration en natation favorise la diminution de l’essoufflement et améliore la tolérance à l’effort.

Comment apprend-on aujourd’hui à nager ?

Les méthodes d’apprentissage ont beaucoup évolué et le temps où l’on apprenait les mouvements « à sec » ou suspendu à la potence est révolu.
Une approche « pédagogique » à la « dure » qui finissait par un saut obligatoire dans le grand bassin avec la perche comme unique salut.L’apprentissage est aujourd’hui axé sur la recherche de sensations dans l’eau qui vont être travaillées au travers de situations aménagées et progressives : comprendre l’eau, apprendre à se jouer d’elle pour acquérir une aisance dans le milieu aquatique : s’immerger, glisser, s’équilibrer, respirer, se propulser.

 

Quel est le nombre idéal de séances par semaine pour progresser vite ?

Le plus possible.. mais on peut convenir que deux séances par semaine permettent de progresser plus vite. Ainsi, il est intéressant de vous rendre à la piscine une fois en plus de votre cours pour refaire les exercices travaillés lors de la séance avec le maître nageur. Si vous disposez de temps, une troisième séance en « libre »…et si vous en avez la possibilité , pourquoi pas prendre des cours d’aquagym ?
En multipliant  les expériences dans l’eau,  vous vous offrez  des chances supplémentaires de progresser VITE.

 

Combien de séances faut-il pour « savoir nager « ?

La réponse est en lien directe avec plusieurs facteurs, mais les principaux sont :

Le vécu aquatique,

Il y a une différence importante entre une personne qui a subi un début de noyade et une autre qui a été victime d’une éducation aquaphobe sans pour autant avoir vécu un épisode traumatisant avec l’eau.

La motivation,

Le désir de réussite est variable d’une personne à l’autre. Certaines personnes ont du mal  à se convaincre qu’elles sont capables de…La  motivation  va s’exprimer dans l’engagement personnel pendant  la séance ( en retrait, réservée ou au contraire  » très volontaire »). Le désir de réussite se traduit également  dans l’assiduité aux séances et dans l’investissement parallèle ( aller à la piscine en plus des séances « Eau douce »).

Essai de réponse,

Compte tenu de ces facteurs, il peut résulter de très grandes différences d’une personne à l’autre. Il faut se donner, s’autoriser  du  temps pour soi en fonction de son histoire avec l’eau et en fonction de son tempérament. Certaines personnes ne sachant pas du tout nager vont accéder à un déplacement autonome en grand bassin au terme d’une dizaine de séances. Pour d’autres, c’est au bout de quatre, cinq, dix séances qu’ils découvriront simplement le plaisir de se déplacer dans le petit bassin sur le dos ou sur le ventre en se félicitant d’avoir vaincu leur peur de l’eau !

 

Est-il plus difficile de nager sur le dos que sur le ventre ?

Non. Certaines personnes manifestent plus de craintes à évoluer sur le dos par peur de ne pas pouvoir se redresser ou parce qu’elles n’arrivent pas à bien « s’allonger ». Le seul problème posé dans le cas d’un déplacement dorsal réside dans le fait de s’orienter dans l’espace arrière. Grâce à quelques « astuces » vous trouverez rapidement beaucoup de plaisir dans ce mode de nage qui ménage le dos et qui permet d’avoir les voies respiratoires dégagées.

 

La natation permet-elle de perdre du poids ?

Malheureusement NON, à moins que vous ne subissiez le même programme d’entraînement que Laure Manaudou. En effet, dans le cadre d’une pratique loisir, le carburant musculaire n’est pas extrait de la filière des lipides (graisses). Néanmoins, le fait de pratiquer la natation vous permettra de travailler les muscles et vous apportera une meilleure tonicité.

Posez votre question…

Si vous souhaitez poser une question, n’hésitez pas à nous écrire à l’adresse suivante :

club.eaudouce@gmail.com

Nous vous répondrons directement sur votre adresse email dans un premier temps, puis dans un second temps, avec votre accord, nous publierons votre question dans cette rubrique.